Henri Troyat, Raspoutine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Henri Troyat, Raspoutine

Message par Giwago le Jeu 15 Fév - 16:49

Henri Troyat
Raspoutine
Flammarion

Quatrième de couverture :

Né au déclin du siècle dernier, dans un obscur village de Sibérie, Grégoire Raspoutine apparaît dans sa jeunesse comme un moujik à demi illettré, porté sur la boisson et les femmes, mais également attiré par les secrets de la religion. Doué d’un magnétisme incontestable, il commence par fasciner et séduire des paysannes, puis, poussant son avantage, il s’attaque aux vénérables représentants de l’Eglise orthodoxe qui découvrent en lui un vivant exemple de la simple et saine sagesse populaire et l’aident à s’introduire dans la meilleure société de Saint-Pétersbourg.
En peu de temps, Raspoutine rassemble autour de lui une cour d’adoratrices. A la fois inspiré et dépravé, il est même admis dans l’intimité de la famille impériale. La tsarine, qui est une névrosée, et dont le jeune fils est atteint d’hémophilie, ne doute bientôt plus que les prières du « saint homme » soient seules capables de sauver l’héritier du trône et, avec lui, toute la nation.
Ce qui pourrait n’être qu’un scandale limité aux abords du palais devient vite une menace pour l’ensemble du pays. Quand éclate la guerre, en 1914, la haine du « moujik imposteur » rassemble autour du couple impérial tous ceux
qui craignent de voir un charlatan diriger en sous-main le destin de la patrie. De complot en complot, l’atroce assassinat de Raspoutine précipite la chute de l’Empire.
Rarement un homme parti de si bas est monté si haut, rarement un tel dévoiement de la foi a engendré de si larges remous politiques, rarement le mystère de l’âme russe, avec ses excès et ses contradictions s’est trouvé si profondément incarné dans un individu. Raspoutine détiendrait-il une des clefs les plus sûres pour comprendre la Russie ?

Mon avis :

J’ai aimé ce livre, modérément. Il y a certes une certaine rigueur dans le travail de Troyat, mais je trouve qu’il n’a pas poussé son travail aussi loin qu’il eut pu le faire. Je trouve le livre un peu trop léger à mon goût, trop axé sur les intrigues et complots et pas assez sur la personnalité de Raspoutine. Quoi qu’il en soit, ce livre m’a donné envie d’en lire plus sur Raspoutine et sur cette Russie si attirante, mystérieuse, mélancolique et à l’histoire tellement riche.
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 40
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri Troyat, Raspoutine

Message par Daphné le Ven 16 Fév - 10:35

Hors sujet...enfin...j'adore la chanson...Rasputine de Boney M...c giga de se remuer la-dessus... Aaaaaaaah ce bon vieux disco !

Bizzzz a Henri Troyat...il ne n'oubliera jamais sa bonne vieille Russie...j'ai lu la trilogie de Viou...dans mon jeune temps...
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 38
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum