Christian Jungersen, L'Exception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christian Jungersen, L'Exception

Message par Giwago le Sam 3 Fév - 17:59

Christian Jungersen
L’Exception
Denoël



Quatrième de couverture :

Iben et Malene, deux amies employées au Centre Danois d’information sur les génocides, reçoivent d’intrigantes menaces de mort par e-mail. Leur corbeau, caché derrière une adresse électronique imaginaire, manie avec brio l’art de la référence : ses courriers regorgent de formules empruntées aux grands tortionnaires de ce siècle et à l’histoire de ses génocides.

Très vite Iben et Malene pensent être victimes de la vengeance d’un criminel de guerre serbe, Mirko Zigic.

Mais alors que l’enquête piétine, le doute s’installe… Et la grande machine paranoïaque se met en marche. Peu à peu la vie privée des deux jeunes femmes vacille, leur lieu de travail se transforme en un inquiétant nid d’intrigues, leur amitié se fissure. Le monde entier devient suspect. Dans cette atmosphère confinée jusqu’à l’insoutenable, l’incertitude, jusqu’à la dernière ligne, envahit chaque page. Vertigineux.

L’auteur :

Christian Jungersen est né en 1962 à Copenhague. Après des études de communication, il se consacre désormais à l’écriture. L’Exception l’a propulsé parmi les auteurs de thrillers les plus prometteurs de la scène littéraire scandinave.

Mon avis :

J’ai adoré. Mieux, j’ai dévoré les 700 pages de ce livre. L’action baigne dans une « atmosphère Ikéa », douillette, confortable et rassurante. L’intrigue est palpitante et oppressante. Le huis clos, qui a principalement lieu dans les bureaux du Centre Danois d’information sur les génocides, est parfaitement réussi. Les deux héroïnes du roman, Iben et Malene sont très réussies : au début du livre on leur donnerait le bon Dieu sans confessions, puis, très rapidement on s’aperçoit que ce sont deux petites pestes, à la limite de la pétasse : imbues d’elles-mêmes, égoïstes, prêtes à tout pour conserver leur place au sein du Centre qui est menacé. L’une des deux est même à l’origine d’une opération de harcèlement moral envers la documentaliste du centre, qui est un des personnages les plus attachants du livre.

Ce livre se base sur une solide documentation sur les divers génocides qui ont « sali » le XXe siècle, ainsi que sur « l’origine du mal ». Comment des êtres humains ont-ils pu en arriver à commettre de telles atrocités.

Au final, un excellent thriller, un huis clos réussi, une réflexion sur la noirceur de l’âme humaine très bien menée. Bref un livre à lire.
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 40
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum