Elizabeth George, Un Goûit de Cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elizabeth George, Un Goûit de Cendres

Message par Giwago le Dim 28 Jan - 17:40

Elizabeth George
Un goût de cendres
Pocket


Quatrième de couverture :

Si l’incendie de l’élégant cottage de Springburn, dans le Kent, était presque parfait, le crime ne l’était pas moins. Un bouquet d’allumettes, une cigarette qui se consume lentement, et voilà un système de mise à feu à retardement à la portée du premier amateur venu. Mais l’examen des lieux et du corps carbonisé prouvait que Kenneth Flemming avait d’abord été assassiné.

Le meurtre d’un champion de cricket dont le talent divise l’Angleterre concerne le Tout-Londres, et donc Scotland-Yard. Linley et Havers enquêtent, lui avec sa rudesse coutumière d’ancien d’Eton, elle avec sa fausse timidité. Trop humains, tous deux, pour juger les actes atroces qu’ils découvrent.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre. La seule critique que je puisse le faire c’est qu’il est trop long, l’auteur se perdant dans des descriptions, utiles certes, mais qui auraient pu être raccourcies. Cela mis à part, l’intrigue est extrêmement bien ficelée. Les différents éléments qui permettent d’arriver à la vérité se mettent lentement en place, s’imbriquant parfaitement les uns dans les autres. Elizabeth George a su me mener en en bateau de main de maître, car au moment où je croyais avoir enfin découvert le coupable, toutes mes déductions tombaient par terre. De plus, dans la plupart des romans d’Elizabeth George un sujet de société est abordé, en toile de fond pourrait-on dire. Ici, elle aborde le problème de la vivisection et des groupuscules antivisection.


Au final, un très bon livre, malgré sa longueur, et de très longues mais très bonnes heures passées en sa compagnie.
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 40
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth George, Un Goûit de Cendres

Message par isalune le Dim 28 Jan - 21:18

Merci Giloulou.
D'Elizabeth George j'avais lu Mémoire Infidèle et j'avais aussi trouvé ça 3OO pages trop long.
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 109
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth George, Un Goûit de Cendres

Message par Giwago le Dim 28 Jan - 21:54

Mais, en même temps, je trouve que les descriptions ont leur utilité dans la psychologie des personnages, même si elles sont bien trop longues...
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 40
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth George, Un Goûit de Cendres

Message par isalune le Lun 29 Jan - 6:14

Giwago a écrit:Mais, en même temps, je trouve que les descriptions ont leur utilité dans la psychologie des personnages, même si elles sont bien trop longues...

oui sans doute.
je me souviens que j'étais tout de même contente de l'avoir fini tongue
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 109
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth George, Un Goûit de Cendres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum