Michael Moore, dégraissez moi-ça !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michael Moore, dégraissez moi-ça !

Message par Giwago le Dim 28 Jan - 17:03

Michael Moore
Dégraissez-moi ça !
Petite ballade dans le cauchemar américain
10/18


Quatrième de couverture :

Voici à travers les yeux d’un ancien ouvrier devenu agitateur professionnel, la face sombre et peu glorieuse des Etats-Unis, celle du chômage et de la pauvreté, du racisme… et des antidépresseurs. Avec un humour féroce, Michael Moore part en guerre contre les spécialistes du « dégraissage » intensif et leurs alliés, les politiciens qui leur donnent carte blanche (et des subventions). Lui-même licencié de General Motors, il râle, dénonce, accuse, rêve d’organiser le procès des liquidateurs du « rêve américain », demande à l’Arabie Saoudite une aide financière pour les pauvres d’Amérique et offre ses conseils à tous les laissés-pour-compte ! Drôle et excessif, il nous rappelle que le rire est aussi une arme de combat et de résistance.

Mon avis :

Ce livre, qui a déjà une dizaine d’années est, malheureusement, toujours d’actualité. En fait, les phénomènes de dégraissage que Michael Moore décrit n’ont fait que s’amplifier. Ce qui est révoltant est le fait que ces dégraissages d’ouvriers ont lieu alors que les entreprises concernées font des profits astronomiques ! Il y a quelque chose de pourri au royaume de l’Oncle Tom !

Pour ceux qui, comme moi, en sont encore à percevoir les Etats-Unis comme un « pays de Cocagne », la lecture de ce livre est hautement recommandée : j’ai pris conscience qu’on était pas si mal que ça en France, même si je suis bien conscient que la situation est, elle aussi, critique et que l’emploi n’est pas mieux loti ici que là-bas…


Que faire pour faire changer les choses ? Personnellement je ne vois pas de solutions, il me semble que nous sommes enfermés dans une sorte de cercle vicieux : le profit appelle plus de profit, et le premier poste où l’on peut faire des économies c’est bel et bien l’emploi, ou plutôt la délocalisation.


Pour compléter la lecture de ce livre, il faut voir, du même Michael Moore, le film Roger et Moi.
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 40
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum