Maud Tabachnik, Mauvais frère

Aller en bas

Maud Tabachnik, Mauvais frère

Message par Giwago le Mar 26 Déc - 17:04

Maud Tabachnik
Mauvais frère
Albin Michel




Quatrième de couverture :


D’emblée, l’enquête du lieutenant Goodman s’avérait impossible. Le tueur pouvait violer et mutiler ses victimes ou se limiter à les scalper. Question d’inspiration… Ses proies, il les préférait blondes, jeunes et paumées. Comme une de ses premières victimes, la nièce du maire de Boston…
Entre un supérieur black et antisémite qui veut sa peau, sa yiddish mamma qui ne veut pas le lâcher, la femme de sa vie qu’il vient de rencontrer et cette série de crimes sans indices ni mobiles, le plus célèbre flic de Boston (Un été pourri, La mort quelque part, Gémeaux), pour qui humour et élégance vont de pair, n’est pas prêt à affronter la pire des folies : celle qu’on ne soupçonne pas parce qu’elle rôde trop près de soi. Pourtant son vieil ami Archie qui adore philosopher l’a prévenu : « C’est parce que le monde tourne à l’envers, Sam, qu’il se casse la gueule. »

Mon avis :

Je suis, une fois de plus, très déçu par un livre de Maud Tabachnik. Le style est lourd, pompeux parfois, et trop répétitif à mon goût. L’intrigue est beaucoup trop facile à mon goût, alors que le sujet avait tout pour faire un livre réussi. Les choses sont trop prévisibles et on se doute assez vite de la manière dont tout cela va se terminer. Tout est, à mon goût, traité trop rapidement.
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 41
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maud Tabachnik, Mauvais frère

Message par isalune le Mar 26 Déc - 18:52

Giwago a écrit:
Maud Tabachnik
Mauvais frère
Albin Michel





Quatrième de couverture :


D’emblée, l’enquête du lieutenant Goodman s’avérait impossible. Le tueur pouvait violer et mutiler ses victimes ou se limiter à les scalper. Question d’inspiration… Ses proies, il les préférait blondes, jeunes et paumées. Comme une de ses premières victimes, la nièce du maire de Boston…
Entre un supérieur black et antisémite qui veut sa peau, sa yiddish mamma qui ne veut pas le lâcher, la femme de sa vie qu’il vient de rencontrer et cette série de crimes sans indices ni mobiles, le plus célèbre flic de Boston (Un été pourri, La mort quelque part, Gémeaux), pour qui humour et élégance vont de pair, n’est pas prêt à affronter la pire des folies : celle qu’on ne soupçonne pas parce qu’elle rôde trop près de soi. Pourtant son vieil ami Archie qui adore philosopher l’a prévenu : « C’est parce que le monde tourne à l’envers, Sam, qu’il se casse la gueule. »

Mon avis :

Je suis, une fois de plus, très déçu par un livre de Maud Tabachnik. Le style est lourd, pompeux parfois, et trop répétitif à mon goût. L’intrigue est beaucoup trop facile à mon goût, alors que le sujet avait tout pour faire un livre réussi. Les choses sont trop prévisibles et on se doute assez vite de la manière dont tout cela va se terminer. Tout est, à mon goût, traité trop rapidement.

conclusion : Maud n'est pas à ton goût... geek
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maud Tabachnik, Mauvais frère

Message par Giwago le Mar 26 Déc - 19:15

Pas trop en effet...
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 41
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maud Tabachnik, Mauvais frère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum