Le soir où la RTBF explosa

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le soir où la RTBF explosa

Message par Anonymou le Jeu 14 Déc - 9:47

LAUWENS,JEAN-FRANCOIS
La RTBF a mimé l'éclatement de la Belgique en temps réel. Extraordinaire « coup » médiatique et énorme polémique.
Le secret avait été bien gardé. Deux ans durant, une équipe de journalistes de la RTBF a travaillé sur l'idée la plus folle jamais née dans les couloirs du boulevard Reyers. Nom de code : « Karine et Rebecca », les deux gamines qui chantaient le répertoire de Saint-Nicolas...
Hier soir, à 20 h 21, les téléspectateurs viennent de regarder le JT. Ils s'apprêtent à suivre deux reportages de « Questions à la une » à forte connotation communautaire (« Va-t-on supprimer les indemnités de chômage en Wallonie ? » et « Les Flamands sont-ils plus corrompus que les Wallons ? ») puis l'émission devant présenter les résultats d'un sondage sur l'avenir du pays réalisé par Ipsos dans le prolongement de l'émission « Moi, Belgique ». Mais ils tombent de leur chaise ou sautent hors de leur canapé.

Jean-Claude Defossé introduit son émission. La mire apparaît sur l'écran. Puis c'est l'annonce d'un flash spécial présenté par François De Brigode : le Parlement flamand vient de voter la sécession de la Flandre du Royaume de Belgique. Une heure et demie durant, se succèdent, autour du présentateur du JT et d'Alain Gerlache, directeur de la télévision, des journalistes qui interviennent en direct, qui du Parlement flamand, qui du Palais royal déserté par Albert II, en fuite à l'étranger (la rumeur prétend qu'il a pris la direction de Kinshasa où l'annonce Elisabeth Burdot), qui du Parlement wallon, qui de l'Atomium où se sont réfugiés les ministres du gouvernement bruxellois.
De nombreuses réactions évidemment. Jean-Marie Dedecker, le trublion de la politique flamande, Herman De Croo, le sage président de la Chambre, Etienne Davignon, Axelle Red, Jean-Luc Fonck, José Happart, Annie Cordy, le ministre-président de la Communauté germanophone Karl-Heinz Lambertz...
Les reportages sur le terrain montrent les conséquences de la décision du Vlaams Parlement : le Ring de Bruxelles est paralysé, des trains sont bloqués à la frontière linguistique, des avions sont détournés sur Bierset, le siège de l'Otan est en état d'alerte, des scènes de joie éclatent à Anvers, des policiers inspectent la frontière linguistique à Flobecq, des militants catalans se réjouissent au Parlement européen et, cerise sur le gâteau, un tram bruxellois de la ligne 44 est bloqué au moment de quitter la Région de Bruxelles-Capitale pour Tervuren, en Flandre...
Tout ça, bien sûr, n'était qu'un gigantesque bluff, un périlleux mais tellement vraisemblable exercice de politique-fiction. Périlleux car effectué entièrement dans les conditions du direct et sans trucage. Autrement dit, tous les intervenants savaient dans quelle pièce ils jouaient. Et tous ceux arrivés pour participer à un « Mise au point » spécial étaient au parfum. Au début de la soirée, était apparue une mention précisant que l'émission pouvait très bien être une fiction. A 20 h 50, un second insert précisant qu'il ne s'agit pas de la réalité apparaît. Manifestement, c'est dû au nombre des appels - une centaine en une demi-heure. En fin de soirée, après un écroulement symbolique de la tour Reyers, un autre insert reprécisait que ceci n'était que fiction.
L'idée de cette soirée événement est celle d'un membre de l'équipe de « Tout ça (ne nous rendra pas le Congo) », Philippe Dutilleul. Il en a tiré un livre, Bye-Bye Belgium(Labor), qui paraîtra vendredi.

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Jeu 14 Déc - 11:44

J'ai pas du tout suivi...j'etais pas au courant... Par contre mes parents me disent que des personnes y ont vraiment cru....ils etaient paniques... Y'a d'ailleurs eu un reportage...

Perso...une Belgique coupee en 2...ce serait dommage... La Belgique c'est un tout...on a tellement eu d'invasion...nous sommes un pot culturel... Dans ma famille nous avons des origines wallonnes, flamandes, allemandes, francaises et meme eccossais ou irlandaises (mais y'a fort longtemps..) Un belge, c'est un melange... On a eu les francais, les espagnols, autrichiens, hollandais, allemands,... Je pense que bien sur les gens qui connus ces invasions en ont soufferts, que ca n'a pas ete facile de changer de tutelle...mais aujourd'hui c'est un plus... Le resultat tjs present, regarez l'architecture, la litterature, les arts...la culture...
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Anonymou le Jeu 14 Déc - 11:48

Daphné a écrit:J'ai pas du tout suivi...j'etais pas au courant... Par contre mes parents me disent que des personnes y ont vraiment cru....ils etaient paniques... Y'a d'ailleurs eu un reportage...

Perso...une Belgique coupee en 2...ce serait dommage... La Belgique c'est un tout...on a tellement eu d'invasion...nous sommes un pot culturel... Dans ma famille nous avons des origines wallonnes, flamandes, allemandes, francaises et meme eccossais ou irlandaises (mais y'a fort longtemps..) Un belge, c'est un melange... On a eu les francais, les espagnols, autrichiens, hollandais, allemands,... Je pense que bien sur les gens qui connus ces invasions en ont soufferts, que ca n'a pas ete facile de changer de tutelle...mais aujourd'hui c'est un plus... Le resultat tjs present, regarez l'architecture, la litterature, les arts...la culture...

j'adore la Belgique avec tout ce que tu dis , sauf quand ils mettent du lisier de porc dans les prairies ça sent pas bon

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Jeu 14 Déc - 12:15

lol

Moi ce que j'aime pas chez nous...c'est toute la charcuterie ardennaise, les moyens de transports en commun, l'emission place royale, le Vlaamse blok...belang sorry, certains "artistes" dit "artistes"...je ne citerai plus de noms pour le bien-etre de chacun, la Duvel,....

Par contre, j'adore le speculoos, les jours feries...bien plus nombreux qu'en france..., les guimauves, les chicons, le fait que le pays soit petit, la grand-place, les cafes bruxellois, nos belgicismes, la kriek, l'eau de spa, les choux de bxl, Bernard Tirtiaux, saint Nicolas, Khnopff, la mer, Martine, Horta, l'eau de vilee,...le roman "Bruges-la-Morte", Bruges, Felicien Rops,....
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Jeu 14 Déc - 22:19

yakyak a écrit:LAUWENS,JEAN-FRANCOIS
La RTBF a mimé l'éclatement de la Belgique en temps réel. Extraordinaire « coup » médiatique et énorme polémique.
Le secret avait été bien gardé. Deux ans durant, une équipe de journalistes de la RTBF a travaillé sur l'idée la plus folle jamais née dans les couloirs du boulevard Reyers. Nom de code : « Karine et Rebecca », les deux gamines qui chantaient le répertoire de Saint-Nicolas...
Hier soir, à 20 h 21, les téléspectateurs viennent de regarder le JT. Ils s'apprêtent à suivre deux reportages de « Questions à la une » à forte connotation communautaire (« Va-t-on supprimer les indemnités de chômage en Wallonie ? » et « Les Flamands sont-ils plus corrompus que les Wallons ? ») puis l'émission devant présenter les résultats d'un sondage sur l'avenir du pays réalisé par Ipsos dans le prolongement de l'émission « Moi, Belgique ». Mais ils tombent de leur chaise ou sautent hors de leur canapé.

Jean-Claude Defossé introduit son émission. La mire apparaît sur l'écran. Puis c'est l'annonce d'un flash spécial présenté par François De Brigode : le Parlement flamand vient de voter la sécession de la Flandre du Royaume de Belgique. Une heure et demie durant, se succèdent, autour du présentateur du JT et d'Alain Gerlache, directeur de la télévision, des journalistes qui interviennent en direct, qui du Parlement flamand, qui du Palais royal déserté par Albert II, en fuite à l'étranger (la rumeur prétend qu'il a pris la direction de Kinshasa où l'annonce Elisabeth Burdot), qui du Parlement wallon, qui de l'Atomium où se sont réfugiés les ministres du gouvernement bruxellois.
De nombreuses réactions évidemment. Jean-Marie Dedecker, le trublion de la politique flamande, Herman De Croo, le sage président de la Chambre, Etienne Davignon, Axelle Red, Jean-Luc Fonck, José Happart, Annie Cordy, le ministre-président de la Communauté germanophone Karl-Heinz Lambertz...
Les reportages sur le terrain montrent les conséquences de la décision du Vlaams Parlement : le Ring de Bruxelles est paralysé, des trains sont bloqués à la frontière linguistique, des avions sont détournés sur Bierset, le siège de l'Otan est en état d'alerte, des scènes de joie éclatent à Anvers, des policiers inspectent la frontière linguistique à Flobecq, des militants catalans se réjouissent au Parlement européen et, cerise sur le gâteau, un tram bruxellois de la ligne 44 est bloqué au moment de quitter la Région de Bruxelles-Capitale pour Tervuren, en Flandre...
Tout ça, bien sûr, n'était qu'un gigantesque bluff, un périlleux mais tellement vraisemblable exercice de politique-fiction. Périlleux car effectué entièrement dans les conditions du direct et sans trucage. Autrement dit, tous les intervenants savaient dans quelle pièce ils jouaient. Et tous ceux arrivés pour participer à un « Mise au point » spécial étaient au parfum. Au début de la soirée, était apparue une mention précisant que l'émission pouvait très bien être une fiction. A 20 h 50, un second insert précisant qu'il ne s'agit pas de la réalité apparaît. Manifestement, c'est dû au nombre des appels - une centaine en une demi-heure. En fin de soirée, après un écroulement symbolique de la tour Reyers, un autre insert reprécisait que ceci n'était que fiction.
L'idée de cette soirée événement est celle d'un membre de l'équipe de « Tout ça (ne nous rendra pas le Congo) », Philippe Dutilleul. Il en a tiré un livre, Bye-Bye Belgium(Labor), qui paraîtra vendredi.

Je n'ai pas suivi le programme hier soir, et je l'ai donc appris aujourd'hui. Je soutiens 100% la RTBF...je trouve que l'idée est originale, et c'est surtout une question a laquelle chaque belge devrait réfléchir. Alors les gens qui ont eu des réactions..." exagérées". ..a se pâmer...excuse- moi moi mais c'est la populaces... ils montrent a la face du monde leur imbécillité, que ce sont des êtres limités et primaires... J'ai adoré le coup du départ du roi et surtout le fait Astrid...la princesse-fifille- au-roi... prennent la tète de la Flandre....sans oublier les papiers qu'il faudraient montrer aux frontières allons allons !!! Ou va le monde bordel ! On ne le fait même plus dans l'union européenne... franchement la le belge moyen me déçoit ! Sans oublier les hommes politiques qui veulent réprimander la chaîne...pffffffff n'importe quoi...ils veulent soutenir la populaces... n'oublions pas que les élections...seront bientôt la !

Et qd on pense que Orson Welles...avec sa pièce martienne... des gens se sont jettees par les fenêtres... Il y aura tjs des petits....

Pardonnez-moi pour la violence de mes propos...mais j'ai honte de certains belges...
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Giwago le Jeu 14 Déc - 22:27

J'adore ce que la RTBF a fait. C'est un super coup à la fois médiatique et patriotique. Déjà ça confirme ce que je pensais depuis longtemps déjà de cette chaîne : une des meilleures au monde, par son originalité, la qualité et la diversité de ses programmes.
Ensuite, je crois qu'il est grand temps que les Belges, notamment les Wallons, prennent conscience qu'il y a un problème en Belgique. Au moins là c'est clait, le débat est posé et je pense que c'est ce que cherchaient les journalistes de la RTBF. Il y a deux communautés fort différentes en Belgique, Wallons et Flamands, la première vivote et jalouse la seconde qui a su sortir la tête du panier à force de travail. Et d'un côté je comprends certains flamands qui n'ont pas envie de voir les wallons profiter de leur travail sans rien en retour, presque en "vivant aux frais de la princesse".
La Belgique est mon deuxième pays, mon pays de coeur, le pays de mes racines, j'y suis donc fort attaché et, bien évidemment je n'ai pas envie de le voir partir en cacahouète. Le débat est lancé et je pense que s'il est intelligemment mené les choses devraient avancer dans le bon sens...
To be continued...
avatar
Giwago
Admin

Nombre de messages : 551
Age : 41
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cultureconfiture.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Jeu 14 Déc - 23:01

Jalouse...je ne crois pas du tout...j'ai habite 17 ans a Bxl...ou j'ai connus pas mal de flamands...4 ans a l'ecole...5 ans de scoutisme....et puis depuis 10 ans j'habite en wallonie... Je peux te dire que j'ai eu du mal avec certains flamands...qui considerent le francophone comme inferieur...il y a un certain complexe de leur part...mais je ne sais pas pq...???? Ils sont sans cesse sur la deffensive...c'est idiot... Je me souvient que lorsqu'on parlait francais ds la cours on se faisait punir...c'est pas normal ca....

Et franchement y'a pas de jalousie...les deux cote du pays ont leurs richesses et leur patrimoine...c'est les politiciens et leurs politiques qui fabriquent tout... Les 20% de richesses en plus en flandre...oui c'est une realite...les entreprises et usines wallonnes n'ont pas suivis l'evolution....mais n'oublions pas qu'ils sont plus nombreux...

Il n'y a que les personnes aux esprits etroits...qui atisent le feu...
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mon avis, qui n'engage que moi

Message par isalune le Jeu 14 Déc - 23:47

Non.
Je ne peux pas être d'accord avec ce que je lis ici.
D'abord non, en Belgique il n'y a pas les Wallons et les Flamands. Je suis belge et je ne suis pas wallonne et pas flamande. Je suis belge. Par contre, ces deux cultures sont miennes, tout comme ces deux langues.
Ensuite quand je lis ... "populace", ce terme dédaigneux, je me revendique comme faisant partie de la populace. Bardée de diplômes, d'un milieu dit élevé et d'un niveau de vie certainement supérieur à bien des gens, je sens que je fais totalement partie de cette populace. De mon pays. Des gens de mon pays. Tous.
...
D'un côté je me sens fière que les média dans mon pays pour qui la démocratie n'est pas un vain mot (enfin j'espère) soient capables et puissent réaliser des émissions qui dénotent une telle liberté d'expression. D'un autre côté cette émission que je n'ai pas vue, habitant loin, a je pense abusé de la crédulité des gens simples et je le réprouve. J'imagine cette petite vieille affolée dans son fauteuil, et gobant le coeur battant et l'angoisse au ventre (mais comment peut-on lui reprocher??) ces flashes spéciaux diffusés sur sa télévision nationale, par ses journalistes quotidiens. Et ce que je reproche plus encore, c'est le parti pris délibéré de l'émission, interviewant des hommes politiques flamands d'extrême droite, hommes politiques que d'habitude les média francophones ou autres, mais modérés refusaient d'interviewer. Il y a là une recherche de sensationnalisme que je trouve contraire à l'éthique journalistique.
Pour moi, on est en train d'exacerber les extrémismes.
S'il est vrai que les francophones doivent se réveiller, ils doivent avant tout prendre conscience non pas de la puissance relative de la Flandre, mais surtout de leurs propres défauts.
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Ven 15 Déc - 0:19

Oui, nous sommes belges...et egaux, mais dans la societe les gens se revendiquent soit flamand, soit wallon ou bruxellois, c'est une realite... Il y a une Belgique, mais qui possendent une culture...au pluriel... Le pays se divisent de plus en plus depuis la creations des regions, des provinces... Les differentes parties revendiquent leurs differences...et c'est normal, mais d'un cote ca risque de tuer le pays...et puis il y a de plus en plus de pouvoir a prendre...

Dans le milieu ou je bosse, universitaire, mes collegues sont flamands, wallons, bruxellois...tout le monde s'entend...et les ehchanges linguistiques, culturels sont passionnants... Cette separation dont on parle tant...est sans cesse remise sur le devant par les politiciens, les medias... mais le peuple a une autre vision des choses...

Tu sais, ce ne sont pas les petites petites vieilles qui se sont rendues au palais pour aller manifester...ou pour donner leurs reactions aux medias... Oui, bien sur pour ce type de telespectateur c'est bien triste...ma grand-mere l'aurait sans doute cru... Mais les gens qui manifestent leur avis et qui ne sont pas d'accord avec ce programme, auraient du se rendre compte qu'il s'agissait d'une fiction.

Lorsque je dis "populace"...je ne pointe pas du doigt le peuple...je ne le denigre pas...on fait tous partie de la population d'un pays...avec nos differences tant sociales que culturelles... Je pointe du doigt, les petits esprits qui ont le "moyen" de comprendre un tel evenement...et qui ne s'en rendent meme pas compte...c'est vraiment moche...

Bien sur, le seul point noir dans cette histoire, et que je n'admet pas, c'est d'avoir donne la parole aux extremistes... Oui, c'etait pour faire sensation, oui c'etait pour toucher une certaine realite, mais il ne fallait peut-etre pas depasser certaines limites.

Et puis, la separation ne la nation...ce n'est pas quelque chose de nouveau... On en parle depuis des annees, et c'etait une optique a analyser...a envisager...

De toute facon, on a le droit ne pas etre d'accord...et avoir des avis differents, c'est ce qui fait la richesse des echanges humains.
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Anonymou le Ven 15 Déc - 0:37

Je vous remercie je voulais attirer votre attention sur la bétise et la gravité de l'ensemble de ces émissions de télés réalités que je trouve répugniantes et qui flattent ce qu'il y a de plus bas chez le télespectateur

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Ven 15 Déc - 0:39

yakyak a écrit:Je vous remercie je voulais attirer votre attention sur la bétise et la gravité de l'ensemble de ces émissions de télés réalités que je trouve répugniantes et qui flattent ce qu'il y a de plus bas chez le télespectateur

hors sujet
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Anonymou le Ven 15 Déc - 1:42

isalune a écrit:
yakyak a écrit:Je vous remercie je voulais attirer votre attention sur la bétise et la gravité de l'ensemble de ces émissions de télés réalités que je trouve répugniantes et qui flattent ce qu'il y a de plus bas chez le télespectateur

hors sujet

Tu réagis en tant que spectatrice concernée , le publicc que vise ces émissions , négativer et détruire
ne regardez pas ces émissions nous en serons débarassé
et occupons nous des problémes que que nous pouvons résoudre
ton hs est déplacé excuse moii
faisons plutot arreter ces émissions qui ne résolvent rien et exacerbent les passions

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La tv belge tétanise le pays en annonçant la fin du royaume

Message par Anonymou le Ven 15 Déc - 8:41

Une émission de politique-fiction diffusée, mercredi 13 décembre, par la Radio-télévision belge francophone (RTBF) a suscité un tollé politique et une grande émotion dans le pays. La chaîne publique a interrompu ses programmes vers 20 h 20 pour diffuser, durant une centaine de minutes, une fausse émission spéciale d'information évoquant la fin de l'Etat belge après la proclamation unilatérale, par le parlement régional flamand, de l'indépendance de la Flandre.

FUITE DU ROI À KINSHASA

Des figures bien connues du grand public, dont le présentateur attitré du journal télévisé, semblaient assumer leur rôle habituel en évoquant "une crise majeure au sommet de l'Etat", la fuite du couple royal vers Kinshasa - la capitale de l'ex-Congo belge - ou des scènes de liesse à Anvers. Un directeur de l'information ponctuait l'émission de commentaires apparemment sérieux sur le coup de force des partis flamands.

Une grande partie du public n'avait visiblement pas lu la mention "ceci n' est peut-être pas une fiction" apparue un très bref instant avant le lancement de l'émission. Toutes les rédactions ont été immédiatement assaillies d'innombrables messages, des coups de téléphone ont été échangés partout et des réactions de colère, d'incompréhension ou de tristesse ont été enregistrées en divers endroits. Divers témoignages évoquent des personnes âgées qui ont fondu en larmes ou des enfants inquiets interpellant leurs parents.

L'information a semblé d'autant plus crédible à beaucoup qu'elle était appuyée par les commentaires de diverses personnalités politiques mises dans la confidence et qui avaient accepté d'enregistrer de fausses réactions. Des directs simulés avaient été organisés devant le palais royal et le siège du parlement flamand, où s'étaient massés des manifestants en liesse - en fait, des figurants. Des reportages montraient des trains forcés de s'arrêter à la frontière du nouvel Etat, d'autres, plus sérieux, évoquaient les conséquences concrètes d'une scission du pays, dont une forte baisse du niveau de vie en Wallonie et le nécessaire partage de la dette publique - 300 milliards d'euros - entre Flamands et francophones.

Apparemment exigée par les autorités de tutelle de la RTBF, la mention "ceci est une fiction" est apparue sur les écrans au bout d'une demi-heure. Les journalistes ont toutefois poursuivi l'émission jusqu'à son terme et expliqué, tout à la fin, qu'ils avaient voulu "prendre des risques" pour évoquer les conséquences concrètes de l'éclatement du pays, souvent évoqué en Flandre. Jean-Paul Philippot, l'administrateur-général de la RTBF, soulignait qu'un intense débat interne avait eu lieu pendant deux ans avant que soit prise la décision de diffuser une telle émission.

Jeudi, M. Philippot estimait que "l'impact de l'émission a été plus grand que prévu", ce qui indique, selon lui, la forte composante émotionnelle des questions institutionnelles en Belgique. Présentant ses excuses "à ceux qui ont vécu ce moment comme bouleversant", il promet de s'interroger dès lors sur la forme utilisée et souligne qu'elle ne deviendra pas "un système" pour la RTBF.

Benoit Grevisse, professeur à l'Ecole de journalisme de Louvain-la-Neuve, juge que le procédé utilisé était "trompeur et ambigu" et cadre mal avec les missions du service public. François Henderickx, sociologue des médias, estime que si un débat a effectivement été lancé, il porte sur les méthodes de la RTBF et pas sur le séparatisme.

Chronologie

1970-1971. La première réforme de l'Etat belge consacre l'existence de "communautés" française et flamande.

1980. Création des régions flamande et wallonne. Le sort de Bruxelles est gelé. Les régions s'occupent d'économie, du logement, de l'administration locale ; les communautés gèrent l'enseignement, la culture.

1993. Election directe des assemblées régionales, modification du système bicaméral, création de la région bruxelloise.

2001. Définition de nouvelles compétences et du financement des pouvoirs fédérés.

2007. Rendez-vous prévu pour le lancement d'une nouvelle négociation institutionnelle.

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Ven 15 Déc - 13:00

C'est clair qu'il faut que les medias cessent de nourrir les gens avec des programmes qui ne sont pas du tout interessant...et qui frole la betise et le ridicule... Je ne regarde jamais de telerealite...ou est le bon cote de la tele realite ? Si les gens cherchent une emission ou un programme de detente...il y a bien plus interessant que de regarder ce genre de choses comme des betes curieuses, qui esperent voir se passer un truc dingue... Et les premieres victimes sont les jeunes... Ils veulent du live ? Ils n'ont qu'a mettre de l'action dans leur vie, pq pas se rendre utile ? Faire quelques choses de leurs mains, de leur tete...et pq pas aider par n'importe quel moyen ceux qui en ont besoin... Ou se donner des objectifs... Je cn pas mal de profs de musique...en septembre les classes sont pleines...et il faut refuser la place a peut-etre des gosses qui ont du talent et qui veulent vraiment apprendre....les jeunes veulent tous devenir des star comme Jennifer et cie...ca a l'air facile...on le voit a la tv... Quelques mois plus tard...beurk le solfege...beurk les gammes....beurk travailler...et ils arretent... Conclusion...de faux espoirs...pertes d'argent pour les parents...

Ensuite, il y a la teterealite qui vise l'obscenenite....cf loft, ile de la tentation... Mais qui regarde ce genre de chose ????????
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 8:34

Daphné a écrit:Oui, nous sommes belges...et egaux, mais dans la societe les gens se revendiquent soit flamand, soit wallon ou bruxellois, c'est une realite... Il y a une Belgique, mais qui possendent une culture...au pluriel... Le pays se divisent de plus en plus depuis la creations des regions, des provinces... Les differentes parties revendiquent leurs differences...et c'est normal, mais d'un cote ca risque de tuer le pays...et puis il y a de plus en plus de pouvoir a prendre...

Dans le milieu ou je bosse, universitaire, mes collegues sont flamands, wallons, bruxellois...tout le monde s'entend...et les ehchanges linguistiques, culturels sont passionnants... Cette separation dont on parle tant...est sans cesse remise sur le devant par les politiciens, les medias... mais le peuple a une autre vision des choses...

Tu sais, ce ne sont pas les petites petites vieilles qui se sont rendues au palais pour aller manifester...ou pour donner leurs reactions aux medias... Oui, bien sur pour ce type de telespectateur c'est bien triste...ma grand-mere l'aurait sans doute cru... Mais les gens qui manifestent leur avis et qui ne sont pas d'accord avec ce programme, auraient du se rendre compte qu'il s'agissait d'une fiction.

Lorsque je dis "populace"...je ne pointe pas du doigt le peuple...je ne le denigre pas...on fait tous partie de la population d'un pays...avec nos differences tant sociales que culturelles... Je pointe du doigt, les petits esprits qui ont le "moyen" de comprendre un tel evenement...et qui ne s'en rendent meme pas compte...c'est vraiment moche...

Bien sur, le seul point noir dans cette histoire, et que je n'admet pas, c'est d'avoir donne la parole aux extremistes... Oui, c'etait pour faire sensation, oui c'etait pour toucher une certaine realite, mais il ne fallait peut-etre pas depasser certaines limites.

Et puis, la separation ne la nation...ce n'est pas quelque chose de nouveau... On en parle depuis des annees, et c'etait une optique a analyser...a envisager...

De toute facon, on a le droit ne pas etre d'accord...et avoir des avis differents, c'est ce qui fait la richesse des echanges humains.

Oui.
Mais je pense qu'il n'y a aucun débat sur le fait que la base du scénario (la prise d'indépendance de la région flamande) soit réaliste voire proche. Ce qu'on reproche à la rtbf c'est la façon d'avoir fait passer ce message ; je peux tout à fait comprendre les gens qui pendant un moment, aussi court soit-il, y ont cru (parce qu'il est vrai que sous couvert de l'autorité, on peut faire passer n'importe quoi ... vous vous souvenez de ces expériences incroyables menées en Angleterre je pense, sur des gens qui avaient le droit, en toute "légalité" de punir par une décharge électrique les mauvaises réponses des candidats (joués par des acteurs) ... on reprend cette idée dans I comme Icare) ; et je peux comprendre que ces gens se soient sentis floués d'avoir été bernés.
Mais qui d'entre nous a réellement vu l'émission en direct? Giloulou, toi?
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 8:39

yakyak a écrit:
isalune a écrit:
yakyak a écrit:Je vous remercie je voulais attirer votre attention sur la bétise et la gravité de l'ensemble de ces émissions de télés réalités que je trouve répugniantes et qui flattent ce qu'il y a de plus bas chez le télespectateur

hors sujet

Tu réagis en tant que spectatrice concernée , le publicc que vise ces émissions , négativer et détruire
ne regardez pas ces émissions nous en serons débarassé
et occupons nous des problémes que que nous pouvons résoudre
ton hs est déplacé excuse moii
faisons plutot arreter ces émissions qui ne résolvent rien et exacerbent les passions

lol
pour moi tu étais hs et tu l'es encore. Le départ de l'émission n'était pas une émission de télé-réalité, et la fiction présentée en interruption ne l'était pas non plus.
(au fait, y a-t-il des émissions de télé réalité sur la rtbf??)
Et je rigole (sans me moquer, tu ne peux pas savoir) quand je lis "spectatrice concernée" parce que ... je ne regarde jamais la télé. Oui je sais je suis une E.T., mais que je sois ici ou en Europe, la télé, c'est vraiment pas mon truc.
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 8:43

yakyak a écrit:
Daphné a écrit:J'ai pas du tout suivi...j'etais pas au courant... Par contre mes parents me disent que des personnes y ont vraiment cru....ils etaient paniques... Y'a d'ailleurs eu un reportage...

Perso...une Belgique coupee en 2...ce serait dommage... La Belgique c'est un tout...on a tellement eu d'invasion...nous sommes un pot culturel... Dans ma famille nous avons des origines wallonnes, flamandes, allemandes, francaises et meme eccossais ou irlandaises (mais y'a fort longtemps..) Un belge, c'est un melange... On a eu les francais, les espagnols, autrichiens, hollandais, allemands,... Je pense que bien sur les gens qui connus ces invasions en ont soufferts, que ca n'a pas ete facile de changer de tutelle...mais aujourd'hui c'est un plus... Le resultat tjs present, regarez l'architecture, la litterature, les arts...la culture...

j'adore la Belgique avec tout ce que tu dis , sauf quand ils mettent du lisier de porc dans les prairies ça sent pas bon

non ça sent pas bon ... mais c'est pas forcément du lisier de porcins, c'est plutôt du fumier de bovins.
mdr pour la précision ;-)
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Anonymou le Sam 16 Déc - 8:50



merci de la précision ))))))))))))

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 8:51

Daphné a écrit:lol

Moi ce que j'aime pas chez nous...c'est toute la charcuterie ardennaise, les moyens de transports en commun, l'emission place royale, le Vlaamse blok...belang sorry, certains "artistes" dit "artistes"...je ne citerai plus de noms pour le bien-etre de chacun, la Duvel,....

Par contre, j'adore le speculoos, les jours feries...bien plus nombreux qu'en france..., les guimauves, les chicons, le fait que le pays soit petit, la grand-place, les cafes bruxellois, nos belgicismes, la kriek, l'eau de spa, les choux de bxl, Bernard Tirtiaux, saint Nicolas, Khnopff, la mer, Martine, Horta, l'eau de vilee,...le roman "Bruges-la-Morte", Bruges, Felicien Rops,....

mmmmm ... oh oui, il fait bon vivre en Belgique. Chaque fois que j'y retourne, je joue les touristes, flânant dans les parcs avec mon appareil photo, me retrouvant presque chaque soir sur la Grand-Place ou dans un de ces cafés si pittoresques. Il y a une douceur de vivre palpable là-bas.
Les jours fériés "bien plus nombreux", n'exagérons pas, à part la fête de la communauté française et le lundi de pentecôte récemment supprimé... En tout cas au niveau vacances scolaires, les petits Français en ont plein et plus que les petits Belges (mes enfants en étaient ravis quand nous habitions à Paris...)
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 9:00

Daphné a écrit:Jalouse...je ne crois pas du tout...j'ai habite 17 ans a Bxl...ou j'ai connus pas mal de flamands...4 ans a l'ecole...5 ans de scoutisme....et puis depuis 10 ans j'habite en wallonie... Je peux te dire que j'ai eu du mal avec certains flamands...qui considerent le francophone comme inferieur...il y a un certain complexe de leur part...mais je ne sais pas pq...???? Ils sont sans cesse sur la deffensive...c'est idiot... Je me souvient que lorsqu'on parlait francais ds la cours on se faisait punir...c'est pas normal ca....

Et franchement y'a pas de jalousie...les deux cote du pays ont leurs richesses et leur patrimoine...c'est les politiciens et leurs politiques qui fabriquent tout... Les 20% de richesses en plus en flandre...oui c'est une realite...les entreprises et usines wallonnes n'ont pas suivis l'evolution....mais n'oublions pas qu'ils sont plus nombreux...

Il n'y a que les personnes aux esprits etroits...qui atisent le feu...

perso je n'ai jamais ressenti cela.
J'avais mis ma fille à l'école flamande, et il est vrai que comme il y a pas mal de francophones qui font ce choix, on veille peut-être à conserver cet état d'immersion totale en encourageant les enfants à parler flamand, dans la classe ET dans la cour. Arrivée ici j'ai mis mes enfants dans une école arabe (nous sommes citoyens du monde ;-) et comme les "gardiennes" étaient en français, on encourageait les enfants à ne pas parler arabe dans la cours de récré...
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Sam 16 Déc - 14:58

isalune a écrit:
Daphné a écrit:Oui, nous sommes belges...et egaux, mais dans la societe les gens se revendiquent soit flamand, soit wallon ou bruxellois, c'est une realite... Il y a une Belgique, mais qui possendent une culture...au pluriel... Le pays se divisent de plus en plus depuis la creations des regions, des provinces... Les differentes parties revendiquent leurs differences...et c'est normal, mais d'un cote ca risque de tuer le pays...et puis il y a de plus en plus de pouvoir a prendre...

Dans le milieu ou je bosse, universitaire, mes collegues sont flamands, wallons, bruxellois...tout le monde s'entend...et les ehchanges linguistiques, culturels sont passionnants... Cette separation dont on parle tant...est sans cesse remise sur le devant par les politiciens, les medias... mais le peuple a une autre vision des choses...

Tu sais, ce ne sont pas les petites petites vieilles qui se sont rendues au palais pour aller manifester...ou pour donner leurs reactions aux medias... Oui, bien sur pour ce type de telespectateur c'est bien triste...ma grand-mere l'aurait sans doute cru... Mais les gens qui manifestent leur avis et qui ne sont pas d'accord avec ce programme, auraient du se rendre compte qu'il s'agissait d'une fiction.

Lorsque je dis "populace"...je ne pointe pas du doigt le peuple...je ne le denigre pas...on fait tous partie de la population d'un pays...avec nos differences tant sociales que culturelles... Je pointe du doigt, les petits esprits qui ont le "moyen" de comprendre un tel evenement...et qui ne s'en rendent meme pas compte...c'est vraiment moche...

Bien sur, le seul point noir dans cette histoire, et que je n'admet pas, c'est d'avoir donne la parole aux extremistes... Oui, c'etait pour faire sensation, oui c'etait pour toucher une certaine realite, mais il ne fallait peut-etre pas depasser certaines limites.

Et puis, la separation ne la nation...ce n'est pas quelque chose de nouveau... On en parle depuis des annees, et c'etait une optique a analyser...a envisager...

De toute facon, on a le droit ne pas etre d'accord...et avoir des avis differents, c'est ce qui fait la richesse des echanges humains.

Oui.
Mais je pense qu'il n'y a aucun débat sur le fait que la base du scénario (la prise d'indépendance de la région flamande) soit réaliste voire proche. Ce qu'on reproche à la rtbf c'est la façon d'avoir fait passer ce message ; je peux tout à fait comprendre les gens qui pendant un moment, aussi court soit-il, y ont cru (parce qu'il est vrai que sous couvert de l'autorité, on peut faire passer n'importe quoi ... vous vous souvenez de ces expériences incroyables menées en Angleterre je pense, sur des gens qui avaient le droit, en toute "légalité" de punir par une décharge électrique les mauvaises réponses des candidats (joués par des acteurs) ... on reprend cette idée dans I comme Icare) ; et je peux comprendre que ces gens se soient sentis floués d'avoir été bernés.
Mais qui d'entre nous a réellement vu l'émission en direct? Giloulou, toi?

Je connais pas mal de monde qui ont vu l'emission, nous en avons d'ailleurs parle hier...pour chacun d'eux c'etait clair comme de l'eau de roche...ils n'y ont jamais cru ! Franchement ISa, on te deballe toutes ces evenements, que Astrid prend le pouvoir en Flandre et cie....c'est tellement gros que c'est impossible ! (Mais le cas des mamy je reconnais que c'est une verite, certaines ne peuvent plus deceler un programme d'un autre...)

Peut-etre que tu vis un peu trop loin de ton pays... Ne vois pas ca comme un repproche, (loin de moi l'idee de te frosser) mais juste que tu n'es plus au coeur de la Belgique...et que tu as mnt une vision plus "idylique" du pays. Je ne sais pas si j'arrive a bien me faire comprendre...si cela te heurte pardonne-moi...
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 15:54

Daphné a écrit:
Je connais pas mal de monde qui ont vu l'emission, nous en avons d'ailleurs parle hier...pour chacun d'eux c'etait clair comme de l'eau de roche...ils n'y ont jamais cru ! Franchement ISa, on te deballe toutes ces evenements, que Astrid prend le pouvoir en Flandre et cie....c'est tellement gros que c'est impossible ! (Mais le cas des mamy je reconnais que c'est une verite, certaines ne peuvent plus deceler un programme d'un autre...)

Peut-etre que tu vis un peu trop loin de ton pays... Ne vois pas ca comme un repproche, (loin de moi l'idee de te frosser) mais juste que tu n'es plus au coeur de la Belgique...et que tu as mnt une vision plus "idylique" du pays. Je ne sais pas si j'arrive a bien me faire comprendre...si cela te heurte pardonne-moi...

oui, je dois avoir une vision différente. Peut-être pas idyllique, mais en tout cas détachée des détails quotidiens, donc plus globale.
Mais je ne vis pas la Belgique au quotidien, c'est exact, et l'expatriation change irrémédiablement la vision qu'on a de son pays. Je n'en suis pas non plus détachée, mon ordi s'allume sur lalibre.be et j'écoute la radio "bxl" Wink
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Sam 16 Déc - 16:06

isalune a écrit:
Daphné a écrit:
Je connais pas mal de monde qui ont vu l'emission, nous en avons d'ailleurs parle hier...pour chacun d'eux c'etait clair comme de l'eau de roche...ils n'y ont jamais cru ! Franchement ISa, on te deballe toutes ces evenements, que Astrid prend le pouvoir en Flandre et cie....c'est tellement gros que c'est impossible ! (Mais le cas des mamy je reconnais que c'est une verite, certaines ne peuvent plus deceler un programme d'un autre...)

Peut-etre que tu vis un peu trop loin de ton pays... Ne vois pas ca comme un repproche, (loin de moi l'idee de te frosser) mais juste que tu n'es plus au coeur de la Belgique...et que tu as mnt une vision plus "idylique" du pays. Je ne sais pas si j'arrive a bien me faire comprendre...si cela te heurte pardonne-moi...

oui, je dois avoir une vision différente. Peut-être pas idyllique, mais en tout cas détachée des détails quotidiens, donc plus globale.
Mais je ne vis pas la Belgique au quotidien, c'est exact, et l'expatriation change irrémédiablement la vision qu'on a de son pays. Je n'en suis pas non plus détachée, mon ordi s'allume sur lalibre.be et j'écoute la radio "bxl" Wink

C'est clair on sent qui tu es une bonne belge...un bon cru ! Mais c'est normal...la vision change lorsqu'on ne vit pas au quotidien... C'est comme ma mere qui a habite en Espagne etant jeune....aaaah l'Espagne pour elle c'est fabuleux.....mais bon c'est l'Espagne des annees 70'....ok ok ma bonne vieille mere c'est un cas a part...lol Mais bon...mon avis a moi a part l'art et l'architecture et Felipe avant qu'il ne devienne mr Letizia.....
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par isalune le Sam 16 Déc - 19:54

Daphné a écrit:
C'est clair on sent qui tu es une bonne belge...un bon cru ! Mais c'est normal...la vision change lorsqu'on ne vit pas au quotidien... C'est comme ma mere qui a habite en Espagne etant jeune....aaaah l'Espagne pour elle c'est fabuleux.....mais bon c'est l'Espagne des annees 70'....ok ok ma bonne vieille mere c'est un cas a part...lol Mais bon...mon avis a moi a part l'art et l'architecture et Felipe avant qu'il ne devienne mr Letizia.....

ah, pourtant Barcelone par exemple est vraiment une ville dans laquelle j'aimerais vivre un an ou deux.
avatar
isalune
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 743
Age : 110
Localisation : loin loin, près près
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://bulleglob.lalibreblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Daphné le Sam 16 Déc - 22:23

isalune a écrit:
yakyak a écrit:
isalune a écrit:
yakyak a écrit:Je vous remercie je voulais attirer votre attention sur la bétise et la gravité de l'ensemble de ces émissions de télés réalités que je trouve répugniantes et qui flattent ce qu'il y a de plus bas chez le télespectateur

hors sujet

Tu réagis en tant que spectatrice concernée , le publicc que vise ces émissions , négativer et détruire
ne regardez pas ces émissions nous en serons débarassé
et occupons nous des problémes que que nous pouvons résoudre
ton hs est déplacé excuse moii
faisons plutot arreter ces émissions qui ne résolvent rien et exacerbent les passions

lol
pour moi tu étais hs et tu l'es encore. Le départ de l'émission n'était pas une émission de télé-réalité, et la fiction présentée en interruption ne l'était pas non plus.
(au fait, y a-t-il des émissions de télé réalité sur la rtbf??)
Et je rigole (sans me moquer, tu ne peux pas savoir) quand je lis "spectatrice concernée" parce que ... je ne regarde jamais la télé. Oui je sais je suis une E.T., mais que je sois ici ou en Europe, la télé, c'est vraiment pas mon truc.

Sur la RTBF il n'y en a pas...par contre sur RTL il y a eu la starac belge....plus naze tu meurs....pire que la France... A croire que les belges ont le bon gout de ne pas se lancer ds cette vulgaire connerie qu'est la tele-realite...encore une bonne raison d'etre belge...

Moi non plus j'suis pas tres tele...je regarde les film qu'on passe... Je suis au courant du programme qui passe mais pas du tout spectatrice... Je deteste les emissions de varietes...c ma hantise ! Mais parfois un feuilleton, un documentaire...et oui je l'avoue les feu de l'amour a midi qd je suis seule et forcee de manger tte seule....
avatar
Daphné
Dictionnaire
Dictionnaire

Nombre de messages : 793
Age : 39
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soir où la RTBF explosa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum